Sylvie CHEVALLIER www.psy18eme.fr


La psyché est un organisme vivant.
Et comme tout organisme vivant, son but c'est de Vivre, aussi pleinement qu'elle peut. Lorsqu'elle est trop entravée elle fait souffrir et oblige à intervenir.
Entreprendre une psychothérapie ou une psychanalyse indique que vous entendez cette souffrance et cet appel et que "quelque part" (c'est-à-dire du côté de votre inconscient) vous savez que, même si vous ignorez encore comment, vous pouvez faire quelque chose.
Vous sentez aussi que vous seul(e) pouvez répondre à cet appel.

Histoire de Dragon


Gragon Depuis qu'un dragon sévit dans le royaume, la vie est paralysée.
Les marchands n'osent plus aller de village en village, les paysans ont peur de sortir cultiver leurs champs. Le royaume souffre, manque, dépérit. La vie s'étiole.
Le roi comprend qu'il faut trouver un héros capable de vaincre ce dragon. Alors celui qui pourra le débarrasser du dragon aura en récompense la princesse et deviendra ainsi roi.

Les princes, les comtes, les barons, enfourchent leur cheval. Au grand galop, ils bousculent la vieille qu'ils croisent dans la forêt et qui leur demandait de l'aide pour porter son fagot. Ils méprisent le corbeau blessé qui leur demandait de soigner son aile. Bref ! A bride abattue il foncent sans regarder, ni entendre, ni comprendre. Et, arrivé devant le dragon, chacun à son tour y perd la vie.

Quand tous les grands seigneurs ont échoué il ne reste plus que l'humble petit tailleur, le modeste troisième frère. Il n'a pas de cheval. Il n'a aucune idée de comment on se débarrasse d'un dragon. Il ne sait même pas où le trouver. La seule chose qu'il sait, c'est qu'il faut y aller, qu'il n'y a plus d'autre solution. Alors il entre dans la forêt où il rencontre la vieille, et l'aide. Quand il la quitte, elle lui donne un petit objet, une cuillère, une aiguille... Il soigne le corbeau et reçoit une plume en remerciement. Il prend le temps de considérer ceux qu'il croise sur son chemin vers le dragon et de faire ce qui doit être fait. Puis il poursuit son chemin enrichi d'un objet ou d'un conseil qu'il met dans sa besace.

Lorsqu'il arrive au château du dragon il découvre que la cuillère est une clé qui en ouvre la porte, et qu'en agitant la plume il peut s'envoler pour échapper à un danger ou pour rentrer chez lui à la fin de l'histoire, Grâce à sa capacité à reconnaître et à se saisir des aides et des outils tout au long de son chemin, il arrive prêt et armé quand il doit faire face au dragon. Il pourra épouser la princesse et devenir roi à la place de l'ancien roi.

Dit autrement...
Au cours de son aventure dans son inconscient, l'ancien Moi incapable de faire face au problème du Dragon, a fait connaissance avec lui-même au travers de toutes ces rencontres sur son chemin. Il s'est engagé, il a agi et a pris confiance. Il s'est transformé et est véritablement devenu capable de remplacer le vieux roi et de régner sur un royaume dans lequel il a su ramener la paix et la prospérité...

Ce conte, qui nous est à tous plus ou moins familier, sera immédiatement parlant pour certains d'entre vous. Pour d'autres il soulèvera des questions qui sont autant de portes à franchir. Pour d'autres encore il suscitera une perplexité ou même un inconfort, comme pour dire qu'il y a par là quelque chose qui les concerne mais qui n'est vraiment pas une partie de plaisir. Pour tous, il invite le conscient à écouter ce que l'inconscient sait et a besoin de faire entendre.

Tendez l'oreille...
Il s'exprimera peut-être dans votre prochain rêve, ou bien dans une idée saugrenue qui vous viendra, ou encore dans une image qui se formera sans prévenir. Le plus souvent l'inconscient attend juste un signe, l'occasion pour rentrer en contact et en travail avec son unique partenaire, le conscient, afin de résoudre les problèmes ou les souffrances rencontrées et relancer la vie figée dans le royaume.