Sylvie CHEVALLIER www.psy18eme.fr


Quand on décide qu’il faut "faire quelque chose",

c'est que la capacité psychique à encaisser les coups et à s’adapter a atteint ses limites.
Le mal-être et les symptômes qu'on essayait de gérer ne sont plus supportables.
C’est le moment où l’inconscient a besoin d’une coopération active du conscient.

Il peut s’agir d’entreprendre une psychothérapie pour dépasser une crise, mettre fin à une souffrance, mieux vivre sa vie…
Il peut s’agir d’entreprendre une psychanalyse pour partir à la recherche de soi-même, initier une démarche d’individuation, découvrir ses trésors enfouis…

Quel que soit le voyage que vous choisirez, il est indispensable d’être accompagné par un partenaire qui connaisse le terrain, ses risques et ses ressources.

L’analyste est celui qui veille à ce que votre traversée soit sécure jusqu’à ce que vous arriviez à bon port.

Photo : http://www.veronique-beldent.com/